Olivier Bourrat

Chef exécutif Les Gastronomistes

Lyonnais pur souche, Olivier Bourrat respire, mange et vit gastronomie avec la sincérité touchante des passionnés. Fier de ses origines, formé au sein du groupe Bocuse pendant vingt ans, ce défenseur de la cuisine bourgeoise accompagne aujourd’hui le développement des Gastronomistes en tant que chef exécutif. 

Elevé avec ses trois frères et sœurs dans les tabliers d’une mère cuisinière autodidacte comme autrefois les mères Lyonnaises, Olivier a toujours su qu’il porterait un jour la toque. Chez les Bourrat, la cuisine fédère et se partage depuis des générations. Une arrière-grand-mère cuisinière pour une famille fortunée de la Loire, des vacances passées à équeuter des haricots, les terrines maison, les fraisiers d’anniversaire et les hachis parmentier avec les restes de pot-au-feu ont donné au jeune garçon le goût du bien manger. Simple mais bonne, modeste mais généreuse, d’aussi loin qu’il se souvienne Olivier a reçu la cuisine en héritage. 
Au moment des décisions d’orientation, le choix était évident. BEP cuisine en poche au lycée François-Rabelais de Dardilly, il fait ses premiers pas de commis au restaurant le Tilleul à Tassin-la-Demi-Lune puis continue son apprentissage auprès de Jean-Paul Lacombe au Bistrot de Lyon rue Mercière pendant trois ans. De commis à chef de partie, il se nourrit d’une expérience formatrice au sein d’une belle brigade et engrange des compétences essentielles. 

En 1998 Olivier pousse la porte du groupe Paul Bocuse, la meilleure de toutes les écoles pour ce Lyonnais élevé au sein de la gastronomie. Deux années comme chef de partie à la brasserie Le Sud aux côtés du MOF Éric Pansu, deux autres années au Nord comme sous-chef auprès de Raphaël Gimenez, puis dix ans à l’Est font d’Olivier le chef qu’il est aujourd’hui. Conforté dans son amour de la cuisine bourgeoise, celle des plats sincères qui laissent à la crème et au beurre leur juste place, celle qui nourrit et se partage, Olivier apprend aussi la rigueur, l’organisation et la noblesse du métier. Expérimenté et ambitieux, porté par la confiance de sa direction, le chef accepte en 2012 un nouveau challenge au sein du groupe : l’ouverture du restaurant Fond Rose. Là, tout est à faire, construire une équipe, imaginer une carte, mettre en place des process. Partir d’une feuille blanche et composer une partition sans fausse note, le chef relève le challenge haut la main. Durant quatre ans, de 2012 à 2016, il gère les commandes de cette nouvelle brasserie avec maestria avant de passer chef exécutif et de piloter en prime les cuisines du Marguerite à Montplaisir. 1998/2018, pendant 20 ans Olivier expérimente au quotidien la magie de la formation Bocuse. Travailleur sans relâche, amoureux de son métier et de ses valeurs, ces années dans les pas de Monsieur Paul laissent au chef un bagage plus que solide.

A l’été 2018 une rencontre fortuite avec Fabien Chalard donne à Olivier l’opportunité de changer de chemin sans pour autant changer de cap. Tous deux amoureux des produits et d’une cuisine authentique ancrée dans une tradition gourmande et un terroir généreux, Olivier Bourrat et Fabien Chalard unissent leurs ambitions. Pour ces deux Lyonnais faire la route ensemble apparait comme une évidence. Au sein des Gastronomistes, en tant que chef exécutif, Olivier accompagne la réouverture de Léon et Lyon et du Petit Léon, apporte son expertise à la Bastide et son expérience à Pléthore & Balthazar. Droit dans son tablier, volontaire et profondément humain, ce papa poule de quatre filles garde le cap : faire une cuisine de cœur et de goût, propulser l’âme des établissements jusqu’aux papilles en n’oubliant jamais que le plaisir de la table est bien meilleur lorsqu’il est partagé.